Alors, on prémouille...ou pas ?

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar karibouh » Mar Mars 23, 2010 10:08 pm

P@dh a écrit:
Sinon, je lis un passage dans l'extrait que je trouve un peu stupide pour ma part, surtout pour le débutant. Il dit qu'en cas de doute pour la quantité à mettre dans la cuve, il conseille de mettre les spires dedans et de remplir pour voir la quantité. Quiconque a un jour essayé de mettre ses films dans une spire qui n'était pas sèche à 100% comprendra de quoi je parle. J'espère qu'il le spécifie tout de même à un moment dans le livre.


Karibouh, je suppose qu'il veut dire par là de faire un test une fois pour toutes avec une, deux spires de 120/135, de prendre note et voilà tout...ensuite tu mets sécher tes spires et tu sais quoi pour les fois suivantes !!!


Bah justement, à la lecture, je ne trouve pas que ça tombe sous le sens. Et puis, je me met dans la tête du débutant qui fait son premier test : il est impatient, lit l'article, se met à vérifier la contenance et enchaîne sur la mise en spire, et là, c'est le drame.

Enfin, c'est un détail mais quand on ne sait pas ...
Avatar de l’utilisateur
karibouh
 
Message(s) : 19
Inscrit(e) le : Sam Mars 20, 2010 1:55 pm

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar paga » Mer Avr 14, 2010 12:15 am

Sauf s'il utilise une bonne spire en inox (Hewes) dans une cuve en inox... rien de plus facile que de rembobiner en mode mouillé :wink:
__________________________________________________________________
"On reconnaît facilement le photographe professionnel au milieu d'un troupeau de touristes :
c'est celui qui cache son appareil." (Roland Topor)
Avatar de l’utilisateur
paga
Modérateurs
 
Message(s) : 768
Inscrit(e) le : Dim Mars 21, 2010 2:02 am
Localisation : 40'47" 73'58"

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar P@dh » Mer Avr 14, 2010 2:01 am

Merci pour le lien Paga...y'a de quoi faire du shoping sur ce site !!!

P@dh. 8-)
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire !!!" - Coluche
"Киев, иначе ничто..." - Moi-même
Un petit tour dans mon Flickr?
Avatar de l’utilisateur
P@dh
 
Message(s) : 763
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 6:30 pm
Localisation : Tournai - Belgique

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar 35mmsousterre » Dim Oct 03, 2010 3:32 pm

frost242 a écrit:Et j'avais lu quelque part, probablement sur l'ancienne incarnation du forum, qu'il fallait surexposer d'un diaph si on prémouille.


D'après ce que mon ancien patron m'a appris (il était tireur chez Picto et a tiré pour HCB et autres), les deux raisons essentielles du prémouillage sont, pour le film 120, l'élimination de la couche A-H, mais aussi et surtout le fait de rendre l'action du rév un peu moins "violente" sur le film ; le film étant gorgé d'eau, le révélateur agit un peu plus "doucement" au début .
Toutefois : de part cette action "adoucie"(je ne trouve pas d'autre terme) le révélateur est forcément "moins" efficace. C'est pourquoi on surdéveloppe pour compenser le fait que le film soit gorgé d'eau et que ladite eau doit etre remplacée par le révélateur...on se comprend?
Du coup, concrètement, je prémouille les 120 à l'eau de préparation (20°C) ce qui permet aussi de monter la cuve et la spire à température de travail.
on tapote bien , puisque c'est aussi 'leffet escompté.
Et je surdéveloppe, environ 1, voire 2mn pour des temps longs (notez :je parle de temps de dev de 17mn par exemple, ne développant jamais à moins de 12mn pour cause de moindre tolérance aux erreurs).
Donc, ça explique qu'il ne faut pas, à priori, garder le temps de base si l'on prémouille. ( et donc, ça explique la surexposition d'un diaph, même s'il est beaucoup plus logique de surdévelopper sans toucher à l'exposition.

Pour les films 135, je prémouille aussi, sachant que ce n'est pas pour la couche anti halo mais bien pour tempérer la cuve et adoucir le révélateur.

en pratique, en reportage en conditions contrastées, comme j expose souvent pour les ombres et que l'on sous-développe de 10%, les deux compensations contraires s'équilibrent et on reste sur le temps de base.
Stages reportage et tirage, labo 35mmsousterre :
http://35mm-sous-terre.blogspot.com/

Galerie ...
http://www.flickr.com/photos/vinhlecao/
Avatar de l’utilisateur
35mmsousterre
 
Message(s) : 60
Inscrit(e) le : Sam Oct 02, 2010 9:25 am

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar 35mmsousterre » Dim Oct 03, 2010 6:23 pm

Nicolas a écrit:C'est limpide, merci. ;)

oui, mais comme dans chaque étape de développement, aucune n'est universelle :) Certains préfèrent le prémouillage, d'autres pas, certains remuent toutes les 30s, d'autres toutes les minutes, d'autres toutes les 3 mn... :)
ça fait du bien de juste pouvoir échanger ses idées et ses techniques sans chercher forcément à savoir lesquelles sont les meilleures, juste exposer les faits !
Stages reportage et tirage, labo 35mmsousterre :
http://35mm-sous-terre.blogspot.com/

Galerie ...
http://www.flickr.com/photos/vinhlecao/
Avatar de l’utilisateur
35mmsousterre
 
Message(s) : 60
Inscrit(e) le : Sam Oct 02, 2010 9:25 am

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar analogic.man » Dim Oct 03, 2010 6:26 pm

Et surtout pouvoir essayer plein de choses différentes... Vive les forums !
Avatar de l’utilisateur
analogic.man
 
Message(s) : 1083
Inscrit(e) le : Dim Mars 21, 2010 3:52 pm
Localisation : Du côté de chez P@dh

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar Pinkpanthart » Jeu Déc 16, 2010 12:01 pm

Bonjour,
J' ai développé des plans-film à diverses reprises dans une cuve jobo destinée au papier, et sur certaines feuilles il y a après traitement des trainées. Je me pose donc la question si cela est dû au fait que le dos est plaqué au tambour et que cette fameuse dorsale anti-halo n'est pas correctement éliminée. J'ai vu aussi quelqu'un qui s'interroge sur une certaine correction à apporter; moi je ne dirais pas à la prise de vue mais peut-être au temps de révélateur, le fait de pré-tremper la gélatine n'a-t-il pas une influence sur l'action de celui-ci?
Salut. PPH.
Avatar de l’utilisateur
Pinkpanthart
 
Message(s) : 97
Inscrit(e) le : Mar Déc 14, 2010 12:39 pm

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar alexandre » Jeu Déc 16, 2010 1:28 pm

Tiens ben depuis un bon mois, je prémouille ... alors que jusqu'à présent je ne le faisais pas ... je ne sais raisonnablement pas pourquoi je le fais mais je le fais ...

je n'ai pas noté de différences fondamentales mais à lire le coup du sur-développement je me demande si je devrais laisser la chimie agir un poil plus longtemps ...
Avatar de l’utilisateur
alexandre
 
Message(s) : 584
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 10:29 pm

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar lapaju » Jeu Déc 16, 2010 8:03 pm

Je prémouille toujours et je n'ajoute pas de temps au développement.
Mes films sont toujours bien développés.
MF Passion, la passion du Moyen Format !
Avatar de l’utilisateur
lapaju
 
Message(s) : 113
Inscrit(e) le : Mar Sep 28, 2010 3:09 pm
Localisation : midi-pyrénées

Précédent

Retour vers Le développement des films

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron