Alors, on prémouille...ou pas ?

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar BenoitF » Lun Mars 22, 2010 10:43 pm

Dans le Bachelier, la bible, on prémouille. 1 min pour le 135 et 3 min pour le 120. pour les raisons qu'évoque Karibouh.avec agent mouillant !
Avatar de l’utilisateur
BenoitF
Modérateurs
 
Message(s) : 439
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 11:09 pm
Localisation : Lorient

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar P@dh » Lun Mars 22, 2010 11:43 pm

BenoitF a écrit:Dans le Bachelier, la bible, on prémouille. 1 min pour le 135 et 3 min pour le 120. pour les raisons qu'évoque Karibouh.avec agent mouillant !


AH, ben voilà Benoit une réponse comme je l'attendais (et à laquelle je n'aurais pas pensé), simple, claire, concise et venant de où ça vient, le doute n'est plus permis. Je me permet donc de préciser que ce renseignement se trouve à la page 76 du dit "Bachelier" (dernière édition), milieu de la deuxième colonne ! Mais dans la démo qui suit, il dit 5' pour du 120 (peut-être une question d'édition)...mais bon, on va pas chipoter pour ça...
Ce bouquin est quand même fantastique, au début je le trouvais un peu ardu et technique, mais en fin de compte, il est INDISPENSABLE (et je ne touche rien pour écrire ça !)
Merci Benoit...

P@dh. 8-)
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire !!!" - Coluche
"Киев, иначе ничто..." - Moi-même
Un petit tour dans mon Flickr?
Avatar de l’utilisateur
P@dh
 
Message(s) : 763
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 6:30 pm
Localisation : Tournai - Belgique

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar BenoitF » Mar Mars 23, 2010 8:53 am

j'ai l'ancienne édition en effet.elle a 10 ans (déjà).
Avatar de l’utilisateur
BenoitF
Modérateurs
 
Message(s) : 439
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 11:09 pm
Localisation : Lorient

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar karibouh » Mar Mars 23, 2010 11:54 am

P@dh a écrit:
BenoitF a écrit:Dans le Bachelier, la bible, on prémouille. 1 min pour le 135 et 3 min pour le 120. pour les raisons qu'évoque Karibouh.avec agent mouillant !


AH, ben voilà Benoit une réponse comme je l'attendais (et à laquelle je n'aurais pas pensé), simple, claire, concise et venant de où ça vient, le doute n'est plus permis. Je me permet donc de préciser que ce renseignement se trouve à la page 76 du dit "Bachelier" (dernière édition), milieu de la deuxième colonne ! Mais dans la démo qui suit, il dit 5' pour du 120 (peut-être une question d'édition)...mais bon, on va pas chipoter pour ça...
Ce bouquin est quand même fantastique, au début je le trouvais un peu ardu et technique, mais en fin de compte, il est INDISPENSABLE (et je ne touche rien pour écrire ça !)


Je n'ai jamais ouvert le Bachelier (et oui, c'est possible !).

D'ailleurs, j'aimerai savoir s'il explicite ses propos : donne-t-il une ou plusieurs raisons d'effectuer le prémouillage ou le conseille-t-il uniquement sans explication ?
Avatar de l’utilisateur
karibouh
 
Message(s) : 19
Inscrit(e) le : Sam Mars 20, 2010 1:55 pm

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar alexandre » Mar Mars 23, 2010 12:06 pm

moi je pré-mouille si vraiment je ne suis pas excité par le film ... dans le cas inverse, ça glisse tout seul !

bon ok je sors ...

ah avant de sortir, je voulais dire que je n'ai encore jamais prémouillé mes films ...

et j'ai une question sur l'agent mouillant de fin de cycle : est-ce que vous rincez encore une fois après le trempage dans l'eau additionnée d'une goutte d'agent mouillant (du paic pour ma part) ?
Avatar de l’utilisateur
alexandre
 
Message(s) : 584
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 10:29 pm

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar P@dh » Mar Mars 23, 2010 2:01 pm

karibouh a écrit:
P@dh a écrit:
BenoitF a écrit:Dans le Bachelier, la bible, on prémouille. 1 min pour le 135 et 3 min pour le 120. pour les raisons qu'évoque Karibouh.avec agent mouillant !


AH, ben voilà Benoit une réponse comme je l'attendais (et à laquelle je n'aurais pas pensé), simple, claire, concise et venant de où ça vient, le doute n'est plus permis. Je me permet donc de préciser que ce renseignement se trouve à la page 76 du dit "Bachelier" (dernière édition), milieu de la deuxième colonne ! Mais dans la démo qui suit, il dit 5' pour du 120 (peut-être une question d'édition)...mais bon, on va pas chipoter pour ça...
Ce bouquin est quand même fantastique, au début je le trouvais un peu ardu et technique, mais en fin de compte, il est INDISPENSABLE (et je ne touche rien pour écrire ça !)


Je n'ai jamais ouvert le Bachelier (et oui, c'est possible !).

D'ailleurs, j'aimerai savoir s'il explicite ses propos : donne-t-il une ou plusieurs raisons d'effectuer le prémouillage ou le conseille-t-il uniquement sans explication ?


AVERTISSEMENT: Je sais que ce que je vais poster n'est pas très autorisé (voire pas du tout), et si la modération (s'il y en a !) ou l'administration le décide, je peux enlever les liens. Mais donc je joins afin d'illustrer pour karibouh les pages en question du Bachelier. Ceci afin que 1°- ce soit bien clair et 2°- encourage notre ami karibouh à se procurer dans les plus brefs délais ce livre, je le répète, AMHA indispensable dans toute maison de vrai amateur de photo...
Donc, voici:

Image

Image

EXTRAIT de : Noir et Blanc - De la prise de vue au tirage - par Philippe Bachelier (Edition 2005)
Editions VM - ISBN : 2-212-67263-2

Bonne lecture,

P@dh. 8-)
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire !!!" - Coluche
"Киев, иначе ничто..." - Moi-même
Un petit tour dans mon Flickr?
Avatar de l’utilisateur
P@dh
 
Message(s) : 763
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 6:30 pm
Localisation : Tournai - Belgique

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar P@dh » Mar Mars 23, 2010 2:04 pm

alexandre a écrit:moi je pré-mouille si vraiment je ne suis pas excité par le film ... dans le cas inverse, ça glisse tout seul !

bon ok je sors ...

ah avant de sortir, je voulais dire que je n'ai encore jamais prémouillé mes films ...

et j'ai une question sur l'agent mouillant de fin de cycle : est-ce que vous rincez encore une fois après le trempage dans l'eau additionnée d'une goutte d'agent mouillant (du paic pour ma part) ?


D'après TOUS les témoignages que j'ai lu, si tu re-rince après l'agent mouillant, tu annule tout simplement son effet...donc le rinçage à l'agent mouillant doit bien être le dernier avant séchage.

P@dh. 8-)
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire !!!" - Coluche
"Киев, иначе ничто..." - Moi-même
Un petit tour dans mon Flickr?
Avatar de l’utilisateur
P@dh
 
Message(s) : 763
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 6:30 pm
Localisation : Tournai - Belgique

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar karibouh » Mar Mars 23, 2010 8:37 pm

P@dh a écrit:AVERTISSEMENT: Je sais que ce que je vais poster n'est pas très autorisé (voire pas du tout), et si la modération (s'il y en a !) ou l'administration le décide, je peux enlever les liens. Mais donc je joins afin d'illustrer pour karibouh les pages en question du Bachelier. Ceci afin que 1°- ce soit bien clair et 2°- encourage notre ami karibouh à se procurer dans les plus brefs délais ce livre, je le répète, AMHA indispensable dans toute maison de vrai amateur de photo...
Donc, voici:

...


Merci pour l'extrait du livre.

Pour ma part, je n'ai jamais acheté le Bachelier car on m'avait offert à l'époque "la pratique de la photographie" chez Larousse et pour transformer l'essai, le hasard a fait qu'on m'a offert "le livre de la photo couleur" aussi chez Larousse (en fait, c'est la même chose dans les deux, avec des explications plus spécifiques dans le second).

Bref, un jour peut-être ... :roll:

Sinon, je lis un passage dans l'extrait que je trouve un peu stupide pour ma part, surtout pour le débutant. Il dit qu'en cas de doute pour la quantité à mettre dans la cuve, il conseille de mettre les spires dedans et de remplir pour voir la quantité. Quiconque a un jour essayé de mettre ses films dans une spire qui n'était pas sèche à 100% comprendra de quoi je parle. J'espère qu'il le spécifie tout de même à un moment dans le livre.
Avatar de l’utilisateur
karibouh
 
Message(s) : 19
Inscrit(e) le : Sam Mars 20, 2010 1:55 pm

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar P@dh » Mar Mars 23, 2010 8:54 pm

Sinon, je lis un passage dans l'extrait que je trouve un peu stupide pour ma part, surtout pour le débutant. Il dit qu'en cas de doute pour la quantité à mettre dans la cuve, il conseille de mettre les spires dedans et de remplir pour voir la quantité. Quiconque a un jour essayé de mettre ses films dans une spire qui n'était pas sèche à 100% comprendra de quoi je parle. J'espère qu'il le spécifie tout de même à un moment dans le livre.


Karibouh, je suppose qu'il veut dire par là de faire un test une fois pour toutes avec une, deux spires de 120/135, de prendre note et voilà tout...ensuite tu mets sécher tes spires et tu sais quoi pour les fois suivantes !!!

P@dh. 8-)
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire !!!" - Coluche
"Киев, иначе ничто..." - Moi-même
Un petit tour dans mon Flickr?
Avatar de l’utilisateur
P@dh
 
Message(s) : 763
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 6:30 pm
Localisation : Tournai - Belgique

Re: Alors, on prémouille...ou pas ?

Messagepar BenoitF » Mar Mars 23, 2010 9:13 pm

il a pas tort Bachelier car j'ai fait cela également au début lorsque j'avais un doute bien que la contenance soit inscrire au cul de la cuve.
sauf que moi je n'ai pas rempli la cuve avec le couvercle conique? je l'ai rempli jusqu'à immerger la spire pour des raisons d'économie je remplis au plus juste..
Avatar de l’utilisateur
BenoitF
Modérateurs
 
Message(s) : 439
Inscrit(e) le : Ven Mars 19, 2010 11:09 pm
Localisation : Lorient

PrécédentSuivant

Retour vers Le développement des films

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron